ECHOS d'OCEANS

Sea The Planet

NOS OBJECTIFS

FOCUS sur la protection des Océans

Les Océans sont en danger, ainsi que leurs habitants. Si les océans meurent, la vie sur Terre aussi. « no blue, no green » !

Il y a plusieurs centaines de projets pour la préservation des océans à travers le monde, des centaines d’associations et fondations, des personnalités politiques, des artistes, des milliardaires…Les médias en font souvent le relais. Et pourtant, les résultats ne semblent pas encore à la hauteur des enjeux.

Echos d’Océans souhaite participer à cette lutte contre la pollution des océans en offrant des prestations de services pour la dépollution du littoral- EKKOPOL et en communiquant sur les projets mondiaux en cours et la « blue economy », onglet DOCUMENTATION.

PRESTATIONS DE SERVICES POUR LA DEPOLLUTION DU LITTORAL,
DES PORTS ET DES RIVIERES

LA POLLUTION DES OCEANS

Avec plus de 350 millions de tonnes de plastiques produits par an, ce sont 8 millions de tonnes de déchets plastiques qui finissent dans les Océans. Et les prévisions ne sont pas à la baisse!

L’Europe, et en particulier la France, est un des plus gros consommateurs de plastiques. On estime à 11 000 tonnes la masse de plastiques rejetés annuellement sur le littoral méditerranéen Français.

  • Les ports et les rivières sont les principaux lieux de concentration de la pollution plastique
  • Les fleuves charrient 30% de cette pollution plastique vers les Océans
  • Le tourisme estival aggrave la situation en augmentant de 30% la pollution plastique
  • Les phénomènes climatiques hors normes (tempêtes Bella, Alex,…) sont de plus en plus fréquents
  • Les moyens de dépollution sont coûteux en investissement et en maintenance.
EN SAVOIR PLUS SUR LES PLASTIQUES

AGISSONS A LA SOURCE

Il est important de collecter tous ces déchets avant qu’ils ne partent  « naviguer ». En complément des efforts à terre (substitution aux plastiques, recyclage), il faut nettoyer les ports et rivières de façon systématique:

  • Le nettoyage est un cercle vertueux: plus on nettoie, plus le port est propre, moins on jette hors des poubelles, plus on protège les Océans
  • La régularité du nettoyage sécurise le label « ports propres » et augmente l’attractivité,
  • Un service de nettoyage régulier permet une communication positive et efficace pour les collectivités et leurs équipes
  • Des moyens nautiques mobilisables à tout instant sont une sécurité en cas de pollution accidentelle (échouage, naufrage).
EN SAVOIR PLUS SUR LES PORTS PROPRES

DES MOYENS NAUTIQUES A LA POINTE

Ekkopol utilise des moyens nautiques industriels et fiables pour nettoyer les plans d’eau, mais aussi les endroits innaccessibles (derrière les bateaux, sous les pontons,…):

  • des bateaux de 6 à 9 m, de 50cv à 250cv, capables de naviguer hors des ports et ayant des capacités de dépollution jusqu’à 2m3 d’hydrocarbures et 1m3 de plastiques
  • des drônes et des pompes aspirantes pour les endroits difficiles d’accès.
Vidéo EkkopolVidéo IADYSVidéo DPOL FICHE TECHNIQUE BATEAUX EKKOPOL

UNE INTERVENTION A LA CARTE

EKKOPOL vous propose des prestations sur mesure pour externaliser tous vos travaux à travers 2 types d’interventions qui s’adaptent à vos besoins.

Urgence

Intervention en 2h ou 4h, 24h/24 et 7j/7
Souscription possible pour assurer la disponibilité des moyens nautiques et du personnel qualifié

Régulier

A travers des pack d’heures choisis en fonction de l’intensité des pollutions et des tailles des plans d’eau, Ekkopol intervient de façon régulière pour assurer une dépollution constante.
Pack 20h, 40h ou 80h par mois.

Documentation et Ressources

Les projets pour sauver les Océans

L’objectif semble être inatteignable: préserver 70% de la planète des aggressions que l’on peut penser sans doute irréversibles. Mais la prise de conscience est globale. Pas seulement de groupes isolés ou d’écologistes idéalistes, mais aussi d’associations, d’entreprises, de gouvernements, de groupement de pays.

La Pollution Plastique

15t par minute, 900t par heure, 8 million tonnes par an…ces chiffres astronomiques sont ceux des déchets plastiques qui finissent dans les Océans. Des continents entiers se forment avec les courants Océaniques. La faune ingère ces déchets plastiques. Avec le covid-19, nous savons ce que veut dire « catastrophe sanitaire mondiale »: la pollution plastique peut devenir une catastrophe écologique mondiale, certainement plus difficile à traiter qu’un virus mondial.

La Biodiversité

Plus de 70 espèces marines sont au bord de l’extinction. La surpêche, la plaisance, le yachting, et la pollution chimique menace ce fragile eco-systeme. Quand une espèce animale disparaît, c’est un maillon d’une chaîne alimentaire qui disparaît. Et c’est un éco-système qui est fragilisé.

Parce que les Océans sont immenses, nous avons l’impression qu’ils sont robustes. Il n’en est rien.
Documentation et Ressources

La Pollution Plastique

Essentiellement axés sur le nettoyage, ces projets récoltent des milliers de tonnes de plastiques d’Océans.

4Ocean

4Ocean, société de Floride, a inventé le métier de pêcheur de plastique. Active en Asie du Sud-Est, et dans les Caraibes, 4Ocean récolte à la main avec ces néo-pêcheurs, des tonnes de déchets plastiques qui sont stockés et recyclés sur place. 4Ocean se finance en vendant des bracelets, casquettes, mug,…fabriqués en plastique recyclé. La société est une « b-corporation »: faire du business mais pour le bien de la société.

RESULTATS

5 million de tonnes de déchets récoltés depuis 2015.
Plastic Odyssey

Association Francaise qui veut voyager sur les Océans et démontrer que l’on peut utiliser les plastiques pour ses propres besoins, en particulier en les utilisant pour produire l’énergie à bord.

RESULTATS

30 escales, 3 ans de navigation pour un navire expérimental en finalisation de reconditionnement Départ en Jan 2021
Ocean Clean-up

Un des projets les plus fous: Ocean Clean-up est une association de Californie qui a concu un filet géant autonome pour récolter les déchets du « Great Pacific Garbage Patch » . Conception d’une barge pour nettoyer les rivières, « interceptor »

RESULTATS

2 prototypes de filet testés. 2 barges rivières en place
Start-up Corner

La jeune génération est super-motivée pour protéger la planète et fourmille d’idées et de projets. Les Start-ups de l’Océan sont nombreuses, certaines resteront à l’état de laboratoire, d’autres pourront trouver un vrai marché et se déployer en Europe et dans le monde.  Quelques exemples sont donnés ici.

Bubble barrier

Drone cleaning ports

Cleaning Association

Wooden tableware

MOMEM

The Sea Cleaners

Association Francaise présidée par le célèbre navigateur Laurent Bourgnon. Elle veut construire un énorme catamaran pour nettoyer la mer des macro-déchets.

RESULTATS

40 M€ de financement et présence médiatique forte. Conception du Manta finalisée pour l’automne 2020
Rev Ocean

Financée par un milliardaire norvégien, Rev Ocean est une nouvelle association qui fait construire le plus grand yacht (182m) pour la Protection des Océan. L’objectif est d’embarquer des scientifiques, des journalistes, des experts pour réaliser des prélèvements et des mesures scientifiques et ainsi construire un « ocean data hub ».  Il est aussi prévu un Headquarter pour les Océans. En clair, ce projet est énorme. Nous suivrons régulièrement ses avancées.

RESULTATS

Le plus grand yacht laboratoire. Lancement prévu fin 2020
OWP

L’économie circulaire (recyclage) est une solution d’avenir: encore faut-il que la filière soit structurée. La société Danoise Pack Tech a lancé le projet OWP pour collecter, recycler et commercialiser le plastique de l’Océan. Ce recyclage est complexe et demande des investissements importants. OWP permet de structurer la filière du recyclage en Asie du Sud-Est et est devenu un leader de cette filière.

RESULTATS

3 600 t de plastique Océans recyclés depuis 2015, essentiellement en Indonésie 
Documentation et Ressources

LA BIODIVERSITE

Essentielle à terre, elle est aussi essentielle en mer. Les parcs marins et aires marines protégées, se multiplient et sont là pour protéger la biodiverstié. Mais leur nombre et surtout leur surface reste trop faible: elles ne représentent que quelques dizième de pourcent de la surface des Océans. Il reste beaucoup à faire.

30 x 30

Les Nations Unis ont lancé une négociation sur un traité international pour la création d’aires marines protégées en Haute Mer avec des corridors de circulation entre ces zones. L’objectif est de protéger 30% des Océans en 2030. C’est un défi enorme car il faut ré-inventer les bases juridiques de la Haute Mer. Greenpeace a travaillé avec des scientifiques pour rédiger une étude démontrant l’efficacité d’un tel projet pour la préservation des Océans.

RESULTS

La signature du traité international este attendu pour fin 2020

Our blog on 30×30
Start-up Corner

Quelques start-up se lancent dans la protection de la biodiversité marine. Beaucoup sont dans le domaine de l’aquaculture, minimisant les impacts de la surpêche. Pour d’autres, les produits sont prêts pour les plaisanciers.

Ancre Ecologique

Bioceanor

Récifs Artificiels

Société Francaise qui concoit, fabrique des récifs artificiels pour restaurer la faune sous-marine cottière. En utilisant des imprimantes 3D, ces récifs présentent les mêmes caractéristtiques que les vrais et remportent un franc succès auprès des poissons et autres crustacés. Seaboost peut ainsi réparer les dommages causés par les activités humaines.

RESULTATS

6 grands projets de restauration en cours. 4 lignes de produits industriels pour préserver la biodiversité
Blue Finance

Comme son nom de l’indique pas, Blue Finance n’est pas une société financière mais un architecte pour le management des Aires Marines Protégés. Leur capacité à mettre en place des modèles économiques pérennes permet de rassurer les investisseurs privés et publiques. Ils concoivent, développent et coach les gestionnaires des AMP.

RESULTATS

1 AMP sous gestion (la plus grande des Caraibes), 5 autres en cours d’études

Documentation et Resssources

LA FINANCE

Pour que les projets sur la protection des Océans soient vraiment impactants, il faut qu’ils soient durables et persistants. Il leur faut un minimum de rentabilité économique, on ne peut pas compter uniquement sur les fonds publics soumis aux aléas politiques et aux dons.

Ekosea

Fondé en 2015 en Bretagne, Ekosea est la première plateforme de crowdfunding dédiée aux projets pour la protection des Océans. Pas encore aussi réputée que ses grandes soeurs wiseed/indogogo/kickstarter, vous y trouverez des projets innovants et plein d’energie et de fraîcheur en visitant son site web.

RESULTATS

800 kE levés depuis 2015 sur 146 projets 10 000 contributeurs
Adiant Capital

Un pur investisseur privé, Adiant Capital utilise les outils et process standards des VCs (equity, dette, OC) pour investir dans les projets qui auront un impact positif sur l’environnement. Leurs cibles d’investissement sont des entreprises qui génèrent des revenus, une rentabilité et ont démontré leur « market fit »- étape généralement appelée « series B ».

RESULTATS

3 B€ investis depuis 2012, une équipe de 18 personnes
Blue Oceans Partners

Crée en 2019,  Blue Oceans Partners est un investisseeur qui cible les projets relatifs à la pollution plastique et à la surpêche. Ils investissent dans les start-up qui ont démontré la solidité de leur technologie et sont en phase de déploiement. Cette étape est celle de la « Series A ».

RESULTATS

2 investissements réalisés dans l’aquaculture, et un pipeline solide pour les prochains investissements
Sea Angels

Un groupe d’entrepreneurs expérimentés investit dans les start-up innovantes du monde maritime. Ces business angels apportent leurs conseils et leur réseau pour soutenir les projets. Ils interviennent en seed money. Mer Angels a été crée en Déc 2017 et organise 4 réunions de pitch par an.

Sustainable Ocean Alliance

Cette association Californienne est le premier incubateur pour les start-ups de l’Océan. Financée et appuyée par des entrepreneurs iconic comme le patron de Salesforce.com, SOA a déjà incubé une dizaine de projets et a l’ambition d’en incuber 100 d’ici 2021. A l’image de sa fameuse grande soeur, Y Combinator, SOA finance les premiers développement des projets. Vous pouvez soumettre votre projet même si vous n’êtes pas de Californie.

RESULTATS

15 start-up incubées
Katapult Ocean

Crée en 2018, Katapult Ocean est devenu en quelques années une référence dans le financement des start-up des Océans. Katttapult est un VC qui cible les projets « early stage » (seed et Series A) qui ont un impact fort pour la protection des Océans, comme evoy qui développe les premiers HB marins électriques. Ils offrent aussi un incubateur avec un investissement initial de 150k$ pour 8% du capital. Ils sont aussi présents à San Francisco

RESULTATS

23 investissements depuis 2018 et un pipeline de 1000 projets en cours
Seahead

Seahead est un « hub »  de Boston pour les start-up Océan. Ils proposent un incubateur, des expertises et des connections avec leur groupe « blue angels » comme le fait le Francais « Mer Angel ». Ce groupe investit des tickets entre $500k et $3.5M en seed et sont en train de construire un fond pour les Series A.

RESULTATS

37 start-up incubées et financées
Innovacorp

Fondé en 1995, Innovacorp est un investissseur en capital pour les start-up early stage. Innovacorp cible initialement le greentech (agro, cleantech,…) mais ont un focus actuel sur les Océans. Leur track record sur le scaling des business green peut être intéressant. Ils sont en Nouvelle Ecosse, à Halifax, juste en dessous du Québec.

RESULTATS

48 start-up financées
Ocean14 Capital

Ocean14 Capital est un VC, basé en UK, qui investit uniquement sur le SDG14 des nations unies. Fondé par 2 anciens managers de Blue Marine Foundation, Ocean14 a réussi à rassembler des strategic advisor de tout premier plan pour aider les start-up early stage à déployer leur business plan.

RESULTATS

En cours d’analyse

Latest Blog

Régulièrement, nous faisons un focus sur un projet, une initiative, une problématique.

N’hésitez pas à commenter les articles ou à nous contacter si vous connaissez des projets intéressants.

Voiries propres et Ports propres?

Soyons autant engagés dans la propreté de notre littoral que dans celle des trottoirs!

Read more
produits en plastiques oceans

Le Recyclage des Plastiques

Avec plus de 8M de tonnes de plastiques déversés dans les Océans par an, et devant la lenteur des décisions politiques, on se dit que seuls les industriels, tirés par la demande du marché, pourront renverser cette tendance. Les consommateurs demandent de plus en plus de plastiques recyclés. Où en est-on?

Read more